La nouvelle tendance : le short au travail

35° à l’ombre, les jeans sont rangés à la penderie. Les jupes sont à l’honneur ainsi que les shorts. Seulement, peut-on vêtir un short au travail ? Petit quid sur comment porter un short au travail.

Porter un short au bureau : est-ce possible ?

Conformément au droit du travail, le libre-arbitre de s’habiller comporte une liberté personnelle. Toutefois, si l’intérêt et l’enseigne de la firme, l’hygiène, la pudeur ou des motifs de sécurité requièrent un uniforme de travail spécial, il faudra être vigilant par rapport à sa garde-robe professionnelle.

Par exemple, un anesthésiste ne peut entrer au bloc en portant une capeline, certes très séduisante ; ce qui parait rationnel. Un enseignant de philosophie va éviter de s’habiller avec une jupe dentelée excessivement ajourée afin de faire passer les examens oraux de rattrapage au baccalauréat.

Bien porter son short

Pour les veinardes qui peuvent mettre un short au travail, il existe quelques règlements. Il faut impérativement prohiber le poom-poom short. Cet habit crée des fesses très rebondies, des jambes définitivement longues, il rajeunit, autant de motifs d’arborer au bureau ce mini short provocant coupé dans un vieil Levi’s 501.

Très plage, très moulant et particulièrement très détendu, on lui favorise sa variante baroudeuse classe. Attention, on ne se réfère pas au short à poches style Koh-Lanta. Le short-bermuda devient la vedette et se présente dans toutes les substances : cuir ou coton, sans oublier le chambray. On l’arbore ample, à pinces et mi-jambe similaire à celui de chez Hermès, ou bien collant s’arrêtant plus haut du genou comme chez Carven.

On peut la combiner à une veste en harmonie : naissance du tailleur-short ! Au pied, misez sur des chaussures basses en cuir ou daim avec des chaussettes courtes : à éviter les bas jusqu’à mi-mollet !


Post a new comment